Début de page

L'accès au service que vous demandez nécessite d'être authentifié. L'authentification sera conservée jusqu'à demande de déconnexion de votre part, via le bouton "se déconnecter".

Alias oublié ? Mot de passe oublié ?

Si vous n'avez pas d'alias, vous pouvez créer votre compte.

M0013.png

Lumières de Pointe-Noire

MABANCKOU, Alain

Type : livre

Collection : « Fiction & Cie »

Editeur : Seuil

Lieu de publication : Paris

Date de publication : 3 janvier 2013

Format : 140x205 mm, 304 pages

Langue : FRE

Illustré de photos : oui

Attribution texte/image : Texte : Alain Mabanckou, photos de Caroline Blanche (pages : 57, 77, 96, 107, 129, 153, 166, 177, 203, 218, 233, 253, 264, 279) et archives personnelles d’Alain Mabanckou, (pages : 22, 40, 47, 83)

Notes : Le livre comprend dix-huit photos en noir et blanc de Caroline Blanche et de l’archive personnelle de l’auteur : des photos de la mère, des deux, de la rue, de la maison et d’autres membres de sa famille.
La disposition des photos dans le texte est intéressante : certaines sont placées à gauche ou à droite, accompagnées du texte, d’autres à la fin des chapitres qu’elles viennent clore, comme un épiphonème.
Le récit, structuré en vingt-cinq chapitres, retrace le retour, une vingtaine d’années plus tard, au pays natal de l’auteur, au pays de l’enfance et de l’insouciance. Un retour aux origines, en quête d’apaisement, s’il y en a un, après la mort des êtres les plus chers : sa mère, « la femme aux merveilles » ou « la femme de nulle part », et le père adoptif. Ce retour lui permet de faire le voyage qu’il s’est refusé auparavant et de revivre les moments les plus forts de la relation avec ses parents, de dresser un parallèle entre la ville telle qu’elle était au moment de son départ et la ville actuelle. Les rapports entre la ville natale et l’auteur semblent ne pas avoir changé : « cette ville et moi sommes dans une union libre, elle est ma concubine, et cette fois, je semble lui dire adieu. L’émotion est si vive qu’aucune larme ne coule de mes yeux. J’entre dans le taxi avec une interrogation qui ne me quitte pas et à laquelle je sais que je ne pourrais donner une réponse exacte : quand reviendrai-je encore à Pointe-Noire ? »

Source ou rédacteur de la fiche : Cristina-Ioana Matei

Tags : , , ,

Rating