Début de page

L'accès au service que vous demandez nécessite d'être authentifié. L'authentification sera conservée jusqu'à demande de déconnexion de votre part, via le bouton "se déconnecter".

Alias oublié ? Mot de passe oublié ?

Si vous n'avez pas d'alias, vous pouvez créer votre compte.

REV_L006.jpg

La France de profil

STRAND, Paul

Type : livre

Collection :

Editeur : La Guilde du livre

Lieu de publication : Lausanne

Date de publication : 1952

Format : in-4

Langue : FRE

Illustré de photos : oui

Attribution texte/image : Photographies : Paul Strand, textes : Claude Roy

Notes : La version originale française parut en Suisse en 1952 (réed. Aperture en 2002). Dans le livre les auteurs dressent le portrait d’un mode de vie trop longtemps ignoré selon eux, la vie rurale en France après la Deuxième Guerre mondiale. Vues de ruelles, de tabacs, de cafés, portraits de jeunes et de vieux se mèlent à l’écriture manuscrite de Claude Roy et ses collages provenants de journaux locaux.

En feuilletant le livre on voit que le but des auteurs est de montrer la France de manière non-conformiste. Le « profil » dont il est question dans le titre du livre est une métaphore pour cette perspective. Il s’agit de la vie quotidienne des petites gens que les auteurs revalorisent à travers l’image et le texte. Vues de ruelles, de tabacs, de cafés, portraits de jeunes et de vieux se mêlent à l’écriture manuscrite de Claude Roy et à ses collages issus de journaux locaux. Les images de Paul Strand montrent cette vie quotidienne telle qu’elle est, sans déguisement ni manipulation. Elles dévoilent le respect du photographe pour ces gens et leur mode de vie. Les textes de Claude Roy qui se présentent sous forme de poèmes, de commentaires, de chansons, de proverbes, etc. et qui ont des typographies différentes réfèrent à la vie quotidienne des petites gens de façon plus subjective, même imaginaire.

Ce qui est frappant dans le livre c’est l’interaction profonde entre les images et les textes. Souvent les textes se trouvent à côté, au-dessus ou au-dessous des images. On pourrait même dire que le réalisme des images est transposé vers les textes alors que la subjectivité des textes est transposée vers les images. Cette interaction particulière aboutit à une louange de la vie rurale de la France de l’après-guerre.

Voir l’exposition en ligne de l’Université de Lausanne.

Source ou rédacteur de la fiche : Anne Reverseau et Annelies Mollet

Tags : , , ,

Rating